Archives par mot-clé : inverserlesregards

Pour une éthique de la sensibilité, 2

Épisode 2: la sensibilité comme outil dans la relation d’accompagnement



Comment la sensibilité permet-elle d’agir de manière plus fine dans la relation d’accompagnement ?

Comment joindre aux approches rationnelles l’émotion ?

Comment faire quand l’empathie brise la distance qui incombe habituellement aux relations d’accompagnement ?

Julie orchestre ce plateau-radio pour faire communiquer entre eux les différents entretiens réalisés avec Grégoire, Claire, et Louis, dans le cadre de son mémoire de Master, sur la mobilisation de la sensibilité dans la relation d’accompagnement. Elle a effectué un stage de 3 mois à Horizome et HTP radio.

SENSIBLES ! Mensonges et préjugés.


À l’issue de 3 mois de stage à Horizome dans le cadre de sa deuxième année de master professionnel, Julie réalise le podcast Mensonges  et  préjugés pour HTP radio. Quatre jeunes adultes en colère contre les discours caricaturaux qui fantasment leurs réalités se confient au micro – toujours attentif – de Julie.

Peu importe l’âge ou le milieu social d’appartenance, les images véhiculées par les médias mainstream font des « jeunes » une catégorie corvéable à merci. Alors qu’il est si commun de les décrire de façon condescendante, Julie décide de nager à contre-courant, pour leur donner la parole.




AU PIED DE MA TOUR#10 Derya Gulec-Kocak

Après avoir grandi à Hautepierre, Derya Gulec-Kocak, 38 ans, reprend ses études en fac de sociologie. Elle n’y trouve pas son compte, et change d’orientation pour une license 3 en communication – médias à l’université de Montpellier. De retour sur ses terres d’enfance, elle se livre à HTP radio pour évoquer son parcours, ses doutes, mais aussi son courage, sa détermination.

le lieu de l’interview, en coeur de maille, petite butte, quartier de HTP

Croyance limitante ou croyance militante ? Ce qui nous limite peut un jour devenir ce contre quoi on milite. Dans ce podcast, une ancienne habitante d’Hautepierre nous dresse un tableau de son parcours remarquable. La persévérance, la rage, sont les clés de sa force, de son indéniable capacité à agir et à se remettre en question, à croire en ses rêves.

J’avais dès cette époque le projet de m’orienter vers des études de journalisme. Cependant la vie (ou peut-être ma confiance en moi) ne m’a pas permis d’aller au-delà de mes pensées limitantes. Car malgré mon envie très forte je ne pouvais pas m’empêcher de me croire illégitime pour cette profession. Je ne connaissais ni ce milieu ni la façon d’y accéder. En effet dans mon entourage proche je ne connaissais personne de ce milieu et encore moins dans les études universitaires.

Alors le doux rêve d’intégrer un jour ce métier me paraissait difficile.

Comme tout le monde j’ai vécu des moments d’incertitudes mais j’ai réussi à garder espoir. Je m’accroche à ce projet qui va me permettre d’agir positivement et de mettre modestement, ma pierre à l’édifice, pour la construction d’un monde  meilleur.

Merci à  Monsieur Léonard, pour avoir donné son accord à ce stage et ainsi de m’avoir offert l’opportunité d’affiner mon projet professionnel.
Merci à Louis pour son accueil chaleureux, son engagement auprès des habitants et sa bienveillance.
Selon Paul Valery  « Un enseignement qui n’enseigne pas à se poser des questions est mauvais ».
A moi d’enseigner à se poser les bonnes questions. 

Derya Gulec-Kocak  /  extrait du rapport  de  stage  effectué à  HTP  radio