Archives par mot-clé : On était là

HTP Reportage ! Les ateliers Percustra

Cela fait maintenant 5 ans que les Percussions de Strasbourg participent à dynamiser le quartier en proposant notamment au sein de leur instrumentarium des ateliers tout public pour fabriquer de la musique ensemble.

HTP Radio s’est invité en juin dernier dans les coulisses du spectacle le plus attendu de l’année sur la scène du théâtre de Hautepierre et en a profité pour aller à la rencontre des participants. Mais c’est quoi au juste les ateliers Percustra? Le principe? Les codes? ça parle à qui?

Les réponses à l’écoute ici !

Un grand merci à François Papirer, artiste musicien percussionniste pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

> Le concert Jungle room 1 Der Abend

« S’inspirant du poème Der Abend, de Friedrich von Schiller, et de sa mise en musique par Richard Georg Strauss (op. 34 – Zwei Gesänge – no. 1), François Papirer et ses acolytes vous proposent une plongée dans la savane, au coeur d’une végétation tropicale. La biocénose qu’elle abrite produit une extraordinaire richesse sonore. Mais sait-on encore à quoi ressemblent les chants d’oiseaux. Que reste-il de notre lien avec la nature depuis nos jungles de béton ? »

François Papirer

Pour ceux qui ne pouvaient pas être présents, découvrez ici l’enregistrement du concert :

>C’est qui les Percussions de Strasbourg?

À l’origine, ce sont 6 percussionnistes de musique contemporaine, compositeurs et interprètes qui ont pu notamment transmettre leur répertoire à d’autres générations de musiciens. À leur actif aujourd’hui : plus de 1700 concerts dans 70 pays, 350 oeuvres, une trentaine de disques, de multiples récompenses et prix dont un Diapason d’Or et une Victoire de la musique classique en 2017.

Ils disposent d’un instrumentarium unique au monde, implanté dans le quartier de Hautepierre, place André Maurois, depuis plus de 40 ans.

Pour faire l’expérience du lieu, RDV ce dimanche 22 septembre dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, les Percussions de Strasbourg font visiter leur espace de 10h à 17h.

> Le prochain rdv pour s’inscrire aux ateliers :

Fabriquer des rythmes en collectif, ça vous parle? Début des ateliers à partir de novembre 2019 ! Vous pouvez vous inscrire par mail à l’adresse rp@percussionsdestrasbourg.com ou en téléphonant au 07 68 25 26 33 !

HTP Reportage ! Le show case de Key Largo

À l’initiative d’un freestyler du quartier alias Cobralaz, une soirée trap hip-hop a été organisée au Studio de Hautepierre, CSC Le Galet, le 21 décembre 2018 avec en tête d’affiche,  le duo Key Largo, tout droit venu de la région parisienne. 

Retour en podcast sur la programmation musicale made in HTP avec des morceaux sélectionnés ! 

Saurez-vous reconnaître les artistes parmi :

  • KeyLargo
  • Sparrow HTP
  • 17 Binks (Cobra et Kokess)
  • Double D (Dorian et Darian)
  • Larry 3
  • Roro
  • Osakha

?

> Finalement, ça sert à quoi d’organiser un concert ?

L’objectif de ce premier concert a permis  à la fois de promouvoir les cultures urbaines (hip-hop, danse et VJing) issues du quartier et d’inaugurer le label de musique indépendante hip-hop Hall in East Coast porté par deux jeunes de vingt ans, habitants de Cronenbourg et Hautepierre.

C’est pourquoi, ils se sont associés à Eclipse Productions, collectif de producteurs audio-visuels, créé et géré par des jeunes de Hautepierre issus de HTP Radio, pour prolonger leur envie commune de mettre en valeur les talents du quartier et faire rayonner la scène musicale locale. Ils ont ainsi su mêler rap, danse, projection VJing, mapping et freestyle dans une programmation entièrement élaborée par les jeunes.

Animation : Izdin

Danse : Elhadj

Vjing : Éclipse prod avec Hélène Humbert

Régie son et lumière : Jérémie Wojtowicz

Quelques traces visuelles du Vjing :

> Le label Hall in East Coast, une initiative made in HTP !

LEUR PROJET

En janvier 2018, a été créé le studio d’enregistrement « Leo P. Recording » à proximité de Strasbourg. En moins de 5 mois, le studio a attiré plus de 50 artistes issus du Grand-Est et principalement de Strasbourg. Dû à cet intérêt, le studio a été déplacé à Cronenbourg afin d’augmenter la proximité avec ses artistes. C’est après cela qu’ils ont décidé de monter leur propre label afin de mettre en avant les talents de l’Est et principalement de Strasbourg. 

LEURS SERVICES

Le label, en plus du studio d’enregistrement, assure la direction des clips vidéo des artistes, la distribution des projets musicaux des artistes, sur les plateformes de streaming et téléchargement, la gestion et le suivi des artistes, la création et la gestion d’événements permettant aux artistes de promouvoir publiquement leurs oeuvres.

LEURS OBJECTIFS

  • Ouvrir la scène strasbourgeoise et faire évoluer le nombre d’auditeurs
  • Organiser fréquemment des évènements afin de mettre en avant les artistes de l’Est
  • Créer des connexions avec d’autres structure de production françaises située dans d’autres villes (Paris, Marseille, …) afin d’acquérir des nouveaux auditeurs
  • Développer le dynamisme urbain du Grand-Est

LES ARTISTES SIGNÉS

  •  « Cobralaz »
  • « Werco »
  • « Osakha »
  • « Kokess »

Pour les suivre, RDV sur leur insta : Cobralaz, Werco, Osakha, Kokess

Radio Comptoir ! Le forum du labo citoyen à Koenigshoffen

Après le format Radio Caddie permettant à HTP Radio d’investiguer d’autres territoires populaires de Strasbourg, voici une nouveau format radiophonique élaboré par le labo citoyen, celui de la Radio Comptoir ! Le principe est simple : on pose les micros sur le comptoir, les coudes sur le zinc, on mange, on boit, on discute, on refait le monde…

 

Première expérience autour du forum #3 du labo citoyen spécial Koenigshoffen au bar le poilu avec quatre podcasts thématisés, qui tentent à la fois de dessiner des portraits du quartier mais aussi de co-construire un diagnostic territorial partagé entre citoyens et citoyennes !

 

> Une expérimentation de l’outil radiophonique comme un procédé de co-création d’un diagnostic territorial partagé.

 

#1 Contexte local et historique du quartier (5 min) :

Il s’agit de revenir à la fois sur l’histoire du poilu, bar mythique de Koenigshoffen, tout en dressant une premier portrait de ce quartier ouest en pleine mutation du fait de l’arrivée du tramway prochainement.

 

#2 Débat citoyen autour de l’éducation dans le quartier (12 min) :

Trois écoles se partagent les bambins du quartier… Mauvaise ou bonne gentrification, les mots sont posés !

 

#3 Pour des lieux qui rassemblent  (15 min) :

Partant du constat qu’il n’y a pas de marché à Koenigshoffen (même si chaque vendredi, on retrouve devant le csc Camille Clauss deux étales), où se trouvent les lieux de rassemblement dans le quartier? Le poilu? L’association Parenchantement? le parc Grüber ? le square Appert?

 

#4 La vie de quartier, place au micro comptoir (28 min) :

Discussion autour des élus de quartier, puis retour sur des histoires et des vécus personnels marquant les points de vue sur la vie du quartier.

 

> Au final, c’est quoi le labo citoyen?

Sorte de regroupement populaire questionnant le Strasbourg d’aujourd’hui afin de proposer au fur et à mesure des expériences communes, des pistes concrètes d’avancement du Strasbourg de demain, le labo citoyen est avant tout à saisir comme une initiative indépendante et citoyenne, levier positif et acteur en devenir du débat public.

 

Le principe :

 

1- Créer un forum ouvert au plus grand nombre sous la simple condition du respect de notre manifeste.

2- Ce forum réceptionne, regroupe, identifie des sujets et des problématiques du quotidien des usagers de la ville.

3 – Une fois le sujet identifié, nous activons un groupe de travail dédié à l’analyse et la résolution du sujet : Le Labo !

4- Chaque labo est constitué des membres volontaires du forum et fait appel à son réseau, à des experts et ses compétences internes pour porter le suivi du sujet.

5- Une fois qu’une proposition est aboutie, le forum la porte auprès des financeurs, politiques, partenaires, médias pour la concrétiser.

 

 

Ça vous tente de rejoindre le crew? C’est par ici !

 

Un grand merci à Mehmet, le propriétaire du poilu de nous avoir ouvert ses portes, à Karim, Rachid, Marcel et Benjamin pour la vive discussion qui a suivi ! Reclaim the street…

 

Une investigation proposée par le laboratoire citoyen « Droit à la ville », Yann Coiffier, Guillaume Libsig et Pauline Desgrandchamp. Une production signée HTP Radio !

 

HTP Reportage ! mon quartier réenchanté

Les 12 et 13 octobre 2018, c’était encore l’été indien ! La compagnie 12:21, sous l’impulsion de sa directrice artistique Fatou Ba, a proposé en partenariat avec l’association AMI, d’investir le coeur de maille Éléonore en grand théâtre à ciel ouvert. HTP Radio était sur place pour garder trace de ce moment de rencontre et de partage convivial.

 

En écoute ici, un reportage déambulatoire, signé Dimitri Madi, à la rencontre des différentes animations proposées avec les partenaires locaux, l’association AMI, Femmes d’ici et d’ailleurs, Femmes actives, le CSC Le Galet, les Percussions de Strasbourg, Horizome et les élèves du collège Truffaut et Érasme.

 

 

Et là, l’enregistrement du spectacle « L’Anahata », oeuvre originale de la compagnie 12:21  en collaboration avec le CIR et le CADA du Foyer Notre Dame :

 

 

spectacle « L’Anahata », 13 octobre

 

> C’est qui la compagnie 12:21?

La compagnie 12:21 a été créée en 2014 par Fatou Ba, en tant que structure de théâtre inclusive. Elle oriente principalement ses recherches autour des questions de transmission, d’identités, d’appartenances, d’histoires et de cultures. Son projet est né de rencontres plurielles : avec des artistes ayant une expérience en milieu scolaire ou dans des institutions spécialisées, et des travailleurs sociaux, des chercheurs, des professionnels du monde médical et des enseignants. Le conte occupe une place privilégiée, car il éduque tout en divertissant et il est par ses origines, populaire et accessible à tous.

 

Depuis maintenant trois ans, la compagnie 12.21 travaille en résidence dans le quartier de Hautepierre en offrant aux habitants une pratique à la culture inclusive et en les impliquant dans le processus de création de leurs spectacles. La compagnie réalise ainsi ses actions de manière collaborative à destinations de publics divers (réfugiés, collégiens, mineurs non accompagnés,…).

 

HTP reportage ! la réouverture de la piscine

Depuis le début de l’été, la piscine de Hautepierre a réouvert ses portes après cinq années de grands travaux. En mars dernier, HTP Radio se rendait en avant première à la visite de cet équipement faisant peau neuve, organisée par la direction de Proximité Hautepierre et la direction des Sports de l’Eurometropole de Strasbourg.

 

En écoute ici, une narration originale  signée Marie-Elodie Savary, étudiante en DSAA In Situ Lab, en stage actuellement chez HTP Radio!  Un reportage entre bruits mécaniques _traces des travaux encore en cours à l’époque_ et sonorités aquatiques _sortes d’empreintes identitaires des lieux_

 

Merci à Sophie et Fiona, volontaires en service civique, pour les prises de sons!

> C’est quoi les changements notables ?

Mise en service en 1987, la piscine de Hautepierre a fermé ses portes à la fin de l’été 2015 pour les réouvrir le samedi 7 juillet 2018.

Au programme de la rénovation :

-diminution du bassin intérieur afin de faciliter l’apprentissage de la natation,

-mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite et accessibilité aux familles,

-réfection des vestiaires qui deviennent mixtes,

-création à l’extérieur d’un bassin nordique ouvert toute l’année.

 

Pour retrouver les horaires et informations supplémentaires > cliquez ici !

 

Tout baigne à HTP?

> En quoi le récit permet-il de donner sens au reportage?

L’action de mêler récit et reportage peut être vue en deux temps. Le premier est selon le dictionnaire  » l’action de recueillir à leur source des informations d’actualité ou d’intérêt documentaire et de les relater directement, aussi objectivement que possible « , il s’agit là du reportage. On veut juste récolter le plus de données sans parti-pris artistique et presque le livrer tel quel. Dans un deuxième temps, il est possible de relier reportage et récit, cela se passe au niveau du montage des informations. Dès lors que l’on décide de garder ou de supprimer certains éléments, nous faisons des choix teintés de subjectivité. Ainsi, choisir de narrer un reportage, c’est se servir de ces éléments bruts afin d’en créer une histoire qui suit un fil conducteur et qui aura besoin d’autres sources sonores pour l’aider à raconter. C’est également insuffler des émotions que l’on veut faire ressentir à l’auditeur, afin qu’il fasse parler son propre imaginaire.

 

Ici, plus qu’une découverte de la piscine d’Hautepierre, nous vous proposons de vous laisser emporter aux bruits des vagues.

 

HTP reportage ! le tournoi de futsal féminin

En décembre 2016, HTP Radio est parti à la rencontre des participant(e)s du premier tournoi de futsal exclusivement féminin en Alsace, organisé par le CSC Le Galet au gymnase de la Brigitte. Notre envoyée très spéciale Bernadette Nguyen a pu s’entretenir avec les différent(e)s acteur(ice)s du moment. En voici différentes traces sonores.

 

> Comment est né le projet ?

Il a été organisé dans la continuité d’activités futsal menées durant l’année scolaire 2016-2017 en partenariat avec la JEEP et le Sporting Strasbourg. Il s’agit d’un temps où les filles pratiquent ce sport en salle le jeudi soir au gymnase Éléonore. Une dynamique s’est créée avec ce groupe qui est parti participer à un tournoi organisé à Paris, ce qui  leur a donné envie ensuite d’organiser un événement du même genre à Strasbourg.

 

> En bonus le son ambiant de l’un des matchs !