Archives par mot-clé : Talents de HTP

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 4: du lien entre travail, art et écologie

Lassana réfléchit, dans la lignée de sa tribune précédente, sur les liens entre travail, art, et écologie.

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci a commencé en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. Il s’appelle la tribune du jumeau parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 3: à propos du travail, partie 2

Lassana, militant associatif et empêcheur de tourner en rond, orchestre dans ce troisième épisode de la tribune du jumeau une réflexion à deux voix autour de la notion de travail, en collaboration avec Louis, coordinateur HTP radio.

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci a commencé en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. Il s’appelle la tribune du jumeau parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 3: à propos du travail, partie 1

Lassana, militant associatif et empêcheur de tourner en rond, orchestre dans ce troisième épisode de la tribune du jumeau une réflexion à deux voix autour de la notion de travail, en collaboration avec Louis, coordinateur HTP radio.

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci a commencé en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. Il s’appelle la tribune du jumeau parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 2: « à propos des jumeaux », partie 2

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci a commencé en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. Il s’appelle la tribune du jumeau parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Lassana, habitant d’Hautepierre, et Louis, coordinateur d’HTP radio, échangent sur leur expérience de jumeau. Prétexte pour parler d’où l’on vient, de notre rapport à la fraternité, aux mystères de la naissance, aux racines mythiques du jumeau.

Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau
Monsieur Lassana DJIMERA, responsable de la chronique du jumeau

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 2: « à propos des jumeaux », partie 1

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci a commencé en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. Il s’appelle la tribune du jumeau parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Lassana, habitant d’Hautepierre, et Louis, coordinateur d’HTP radio, échangent sur leur expérience de jumeau. Prétexte pour parler d’où l’on vient, de notre rapport à la fraternité, aux mystères de la naissance, aux racines mythiques du jumeau.

LA TRIBUNE DU JUMEAU! épisode 1: « si jeunesse savait, si vieillesse pouvait »

« Bonjour, je suis Lassana Djimera, je fais ce podcast une fois par mois. Celui-ci commence en avril 2022, début du printemps. Je souhaite qu’il soit le printemps de l’éclosion des idées de progrès, dans notre France chérie. J’ai choisi ce titre parce que je suis un jumeau. Je dédie cette série de podcast à toute les jumelles et tous les jumeaux du monde, afin qu’ils s’engagent partout où iels sont. »

Il n’y a que les bonnes volontés qui font le bénévolat !

Lassana Djimera

Dans ce podcast, on va parler de la jeunesse et de la vieillesse. Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !

La musique de la chronique !

Bienvenue dans la constellation des jumeaux !

GLAIVE ! Akram Hamidi « Le sport m’a sauvé »

La collaboration Glaive x HTP Radio avait été teasée. Elle est maintenant disponible ! Glaive Media et HTP Radio annoncent la signature d’une nouvelle collaboration autour de reportages sur le quartier d’Hautepierre. Glaive et HTP Radio s’enrichissent de leurs savoirs mutuels de l’image et du son pour pour partager avec le plus grand nombre une expérience unique.
Ce partenariat consiste à élargir l’offre audio-visuelle en doublant le volume de productions communes au 2 structures, en diffusant largement l’activité de Glaive Media sur Youtube puis en le publiant dans les canaux d’HTP Radio. Enfin, pour soutenir les habitants du quartier de Hautepierre, Glaive et HTP radio souhaitent plus que jamais réaffirmer leur soutien aux habitants de Hautepierre et leur volonté de rendre accessible le droit de parole au plus grand nombre.

Akram Hamidi est un kickboxeur français et Nak Muay, originaire d’Hautepierre. Il est l’actuel champion ISKA World K-1 Flyweight, WBC Muaythai International Bantamweight champion et WKN European Bantamweight champion. Il est l’ancien champion des poids coq de l’AFMT. [Source : Wikipedia]


Au pied de ma tour #8 Cobralaz

Samedi 30 janvier, Abdou Ndiaye et son frère Fallou étaient au studio de la Ruche, maille Catherine, pour rencontrer Cobralaz alias Manro, rappeur et figurant dans la web série Au pied d’ma tour mais aussi ancien volontaire en service civique à HTP Radio. Pour la petite anecdote, c’est notamment lui, le concepteur du format de notre émission phare Au pied de ma tour, dédié à mettre en avant les personnalités du quartier…

> Rencontre filmée avec Manro :

Manro est un rappeur trap, il vient de la Eley, où il a formé avec son poto Kesko, leur gang de la 17 binks. Il revient sur son parcours, ses envies, sa vision et ses conseils…

  • Son âge : 23 ans
  • Son blase : Cobralaz
  • Son style : Trap
  • Sa spécialité : s’inspirer tout en restant soi même
  • Sa devise : « pas se mélanger, c’est pas contre vous, c’est pour mon image »

Pour suivre son actu, direction : snap manrostz et youtube 17binks music

Au pied de ma tour #6 Yassine Zirouri

Depuis maintenant deux ans, notamment sur la place Kléber, plusieurs jeunes à vélo se retrouvent pour faire des wheeling et autres figures encore plus originales, leur permettant de rafler le bitume. C’est ce que l’on nomme la Bike life en tant qu’initiative culturelle et urbaine. Le principe : organiser des rassemblements, des concours et des missions spéciales à réaliser à vélo sur une place ou sur une route ouverte…

Mikaïl et Marie-Élodie, membres de HTP radio sont allés à la rencontre de l’un des précurseurs strasbourgeois de cette nouvelle pratique d’appropriation urbaine, Yassine Zirouri qui habite à la Eley.

> Rencontre avec Yassine :

Yassine a une passion et il a bien envie de la faire partager à d’autres. Dans le quartier, tout le monde le connaît, c’est celui qui est toujours en vélo avec une combinaison de super-héros ! Retour en vidéo et en podcast pour découvrir son portrait :

Direction artistique : Mikail Baba
Tournage : Mikail Baba et Adis Aljic
Montage : Gabrail Saaev
Avec l’aide de Marie-Élodie Savary, volontaire en service civique au sein de HTP radio

  • Son âge : 17 ans
  • Son blase :  Bikelife.YZ
  • Son style :  Jeans et sapes de skate
  • Sa spécialité : le wheeling sans les mains
  • Sa devise : « Ride for real »

> Les origines de la Bike life :

Depuis maintenant de nombreuses années, « la ride en général et la moto en particulier sont devenues indissociables de la street culture, pratiquement au même titre que la danse, le graff ou d’autres disciplines plus traditionnelles issues du hip hop ». (cf Booska P)

> Et le vélo dans tout ça?

Cela fait deux ans que la pratique de Bike life à vélo tend à se propager en France. Au départ, c’est aux US puis à Londres que commence à se démocratiser l’usage du cross bitume par le vélo. Considéré donc comme une pratique populaire, émanant directement des quartiers populaires, l’idée c’est surtout de venir s’approprier l’espace public centralisé, celui d’un centre-ville, en faisant rameuter différents vélos transformés par soi-même. On se rassemble, on se donne des missions et on ride entre les voitures qui continuer de circuler…

Pour aller plus loin, on vous conseille l’histoire de la Bike life sur la chaîne youtube de BikeLife Hall of Fame par Ben et Jo ici.

HTP reportage ! Faire légion

On ne se lasse pas d’écouter la compilation LÉGION, une production Woxxxlab, le label de hip-hop indépendant 67200, porté par Moxxx que l’on ne présente plus à Hautepierre puisqu’il s’agit notamment du fondateur du HTP Gang.

Un projet original valorisant la scène hip-hop locale, sorti le 13 mars, mené de longue haleine avec 43 artistes du Bas-Rhin permettant de montrer par le faire la richesse des différents styles et flows du coin.

Confinement oblige, retour en podcast avec cet entretien téléphonique de Moxxx, producteur infatigable, pour en savoir d’avantage sur le projet. Merci à lui, aux beat makers et à tous les artistes de la compil !

Ophélie Gobinet, journaliste spécialisée dans la culture hip hop, a suivi depuis le départ toutes les coulisses du montage du projet. Chaque semaine, elle nous dévoile titre après titre, chacun des artistes qui ont collaboré à faire LÉGION.

> NLR – Rédemption

À 28 ans, NLR est artiste interprète depuis près de 15 ans. Jul, Lacrim, Booba, PNL, Vald… NLR puise ses influences dans le rap mais pas que… Francis Cabrel ou Johnny Hallyday ont aussi bercé son enfance. Amoureux de la musique en général, c’est une manière pour lui de ne pas s’enfermer dans une seule case.

Le strasbourgeois est fier de représenter sa ville et sa région, et pour lui, poser un son sur la compilation qui réunit 43 artistes locaux était normal : « c’est pas tous les jours qu’on réunit autant de rappeurs sur un même projet. Moxxx a été un bon manager pour qu’on puisse construire ce projet tous ensemble. »

« La rédemption, c’est le rachat par Dieu du mal et des péchés qu’on a commis. Dans ce morceau, j’explique que j’ai compris les choses de la vie et que je ne les attends plus. Je m’en remets à Dieu et j’ai confiance en lui. Que je vois bien d’une part ce que font les gens en bien ou en mal mais que je n’ai pas à les juger. Il vaut mieux que je me taise. Dieu fera le choix parmi les siens. Car tout est écrit ».

Retrouvez ici « Rédemption », le 1er clip extrait de la compil LÉGION, dispo depuis le 13 mars sur toutes les plateformes de téléchargements.

> KTS et Lems – La Belle Vie

À 25 ans, KTS né à Wissembourg, dans le nord de l’Alsace est dans la musique depuis dix ans. Il a été bercé aux sons de Salif, Lunatic bien sûr, Ärsenik mais aussi les strasbourgeois de NAP, le groupe dont est issu Abd Al Malik. Pas tellement inspiré par le rap US, il dit écouter du rap italien, hollandais mais aussi allemand.

Avec Axl, Lems et d’autres encore, KTS fait partie de ce vivier d’artistes qui placent leur secteur sur la carte. Et malgré le manque de structures à Wissembourg pour les jeunes qui veulent faire du rap, ils sont une dizaine à charbonner, notamment au studio ULK Record. Wissembourg n’aurait pas à rougir de Strasbourg… sauf pour les événements rap. Et sur ce point, KTS est un fidèle des Open Mic organisés par l’émission Hip Hop From Elsass tous les 1er mercredi du mois à la Kultur, à Strasbourg. Ceux qui veulent le voir kicker en live savent où le trouver… Sur la compilation LÉGION, KTS a sorti le son « La Belle Vie », en featuring avec Lems : « La belle vie… c’est plus un combat qu’un constat. On va tout faire pour atteindre nos besoins et nos objectifs ». Quand il parle de la compilation : « avec Moxxx aux commandes, on savait sur quoi on s’embarquait. C’est un projet super carré et complet ».